Les aides financières pour la garde de votre enfant dans nos micro-crèches : mode d’emploi !

nos micro-crèches à Paris

Contrairement aux idées reçues, un service de garde de qualité comme celui des Nouvelles Crèches peut vous revenir moins cher qu’une place en crèche municipale. Comment ? Par quoi commencer ? Suivez le guide en trois étapes !

1. Aides financières pour la garde d’enfant : parlez-en à votre employeur

Le saviez-vous ? Votre employeur peut réserver une place pour votre enfant dans l’une de nos structures, ce qui permet un accueil en micro-crèche pour un coût équivalent, voire inférieur, à celui d’une place en crèche municipale.

Quand ? Parlez-en avec lui au plus vite. Les places dans nos micro-crèches sont limitées, mais passer par votre employeur vous donne la priorité sur les réservations demandées directement par les parents. Une prise en charge dans l’une de nos micro-crèches organisée avec votre employeur vous permettra en outre de sécuriser votre date de retour de congé maternel ou parental avec lui.

Pourquoi ? Si les avantages pour vous et votre enfant sont nombreux, votre employeur ne sera pas en reste. S’investir dans la garde des enfants de ses employés présente pour lui de nombreux atouts :

  • Un coût raisonnable et maîtrisé : par l’effet mécanique de l’impôt sur les société à 28 % et grâce au crédit d’impôt familles (50 % de crédit d’impôt sur les dépenses pour l’accueil en crèche des enfants de ses salariés), le coût résiduel pour votre employeur est similaire à celui d’une voiture de fonction.
  • Les Nouvelles Crèches s’engagent pour une garde flexible et fiable, vous êtes plus serein et disponible pendant vos heures de travail, vous subissez moins d’absences et de retards liés à la rupture de votre mode de garde.

Comment faire ? 

  • Vous présentez notre projet à votre employeur
  • Il nous contacte pour poser ses questions et réserver une place
  • Nous mettons en place un contrat de réservation tripartite entre vous, votre employeur et Les Nouvelles Crèches.

C’est aussi simple que cela !

Alt : nos micro-crèches à Paris à un tarif avantageux
Profiter d’un environnement joyeux, adapté et sécurisé :
l’un des avantages de nos micro-crèches ! © Les Nouvelles Crèches

2. Demandez le complément de libre choix du mode de garde (CMG) auprès de votre CAF

Quand ? Dans tous les cas, que votre employeur vous soutienne ou non, dès que l’accueil commence dans l’une de nos micro-crèches, remplissez un dossier auprès de votre Caisse d’allocations familiales (CAF). 

Quelles sont les conditions d’attribution ?

  • Votre enfant doit avoir moins de 6 ans
  • Vous devez être éligible aux prestations familiales : pour cela, il vous faut résider en France et être en situation régulière. 
  • Au moins l’un des deux membres du couple doit exercer une activité professionnelle
  • Votre enfant doit être gardé au moins 16h par mois dans une micro-crèche
  • Le tarif pratiqué par celle-ci ne doit pas dépasser 10€ par heure et par enfant. C’est le cas chez Les Nouvelles Crèches.

En fonction des revenus et du nombre d’enfants de votre foyer, ainsi que de l’âge de ces derniers, la CAF prendra en charge une partie de la somme effectivement dépensée pour la garde en micro-crèche à hauteur maximale de 85 %. Dans le meilleur des cas, pour un enfant de moins de 3 ans placé en micro-crèche, votre CAF peut vous reverser jusqu’à 859€ par mois (conditions 2020).

Consultez ici le tableau récapitulatif des plafonds de revenus pris en compte par la CAF pour l’année 2020 afin de savoir si votre foyer est éligible.

Pour réaliser une simulation détaillée, rendez vous dans votre espace sur le site de la CAF :

  • Si vous êtes déjà allocataire, suivez ce lien
  • Dans le cas contraire, cela se passe ici
La micro-crèche : un accueil à taille humaine © Les Nouvelles Crèches

3. Obtenez un crédit d’impôt de 50 % sur les frais de garde de votre enfant

Quand ? Lorsque vous remplissez votre déclaration annuelle pour l’impôt sur le revenu.

Quelles conditions ? Votre enfant de moins de 6 ans doit être déclaré à votre charge.

Comment faire ? Dans la rubrique « frais de garde des enfants de moins de 6 ans », indiquez les dépenses liées à la garde de votre enfant et restant à votre charge. Il convient de déduire du coût total de la garde les aides versées par la CAF, ainsi que toute aide financière (autre que les frais de réservations tels que décrits dans le premier paragraphe de cet article) que peut vous verser directement votre employeur.

Un crédit d’impôt à hauteur de 50 % des dépenses restant à votre charge s’applique, dans la limite de 2 300€ de dépenses déclarées par enfant au maximum.Pour en savoir plus en fonction de votre situation :

Pour en savoir plus en fonction de votre situation  :

Vous avez forcément droit à au moins l’une de ces aides ! Nos équipes seront là pour vous guider en cas de besoin tout au long du processus.

Prêt à commencer les démarches ?

Mettez votre employeur de votre côté !